Crash test : Les colors drama de Maybelline

Hello à tous, 
On se retrouve aujourd’hui pour une revue make-up, en effet toutes les marques surfent aujourd’hui sur la vague « coloriage des lèvres » lancée par Revlon avec ses colorbusts il y une paire d’années. Ainsi même les marques de grande distri’ s’y collent, et aujourd’hui nous allons parler de l’une d’entre elles : Gemey Maybelline.
Il y a quelques jours alors que je faisais mes courses dans mon E.Leclerc local je suis tombée nez-à-nez avec ces petites choses qui m’ont intriguées. J’en ai donc vite glissé une dans mon panier, alors qu’à la base je venais pour trouver la collection Pure Red de L’Oréal (laquelle ne m’a pas échappée pour autant… Partie acheter des yaourts, me voilà avec 3 rouges à lèvres #Lafolle #Plutôtlaneuneu). 
                                                                                                                                                            
Allez, trêve de plaisanteries passons au vif du sujet ! La marque nous dit que « sa formule concentrée en pigments offre une couleur saturée intense. Grâce à sa mine l’application est précise et ultra facile. » Le tout avec « une formule glissante », « un fini velours mat ». J’avais très peur avant de le tester d’avoir quelque chose soit très peu pigmentée (j’ai toujours peur de ça lorsque qu’il s’agit de produits lèvres, j’ai dû être traumatisée par le passé) ou d’avoir l’impression de réellement me colorier les lèvres au crayon de couleur. Or rien de cela n’est arrivé ! Ô joie ! 
En effet, l’application est très simple comme le promet la marque (pour ce qui est du crayon, j’ai bien peur que cela devienne de plus en plus complex excepté si l’on à le courage et l’envie de le tailler avant chaque utilisation, ce qui je le sais, ne sera pas mon cas. La couleur est intense au premier passage et conforme à la couleur que l’on retrouve au bout du crayon, ce qui n’est pas négligeable lorsque l’on achète un produit sans pouvoir le swatcher. Parce que le ràl indiqué comme corail et qui en fait est violet, merci mais non merci!
Pour ce qui est du fini, il est satiné à l’application et se matifie ensuite, ce qui laisse place à une couleur longue tenue. Parce que oui madame ! La tenue est au rendez-vous et il semble s’estomper de façon uniforme sur les lèvres (même si je dois dire que je n’ai pas pris un rouge pétard donc je n’ai pas risqué ma vie) . Alors certes je trouve qu’il dessèche un peu les lèvres mais bon, on lui pardonne étant donné son rapport qualité/prix plus que correct !  
Swatch sur les lèvres au moment de l’application,
 en se matifiant le produit devient légèrement 
moins flashy et plus un bois de rose foncé. 


Laisser un commentaire