4 jours dans les Pouilles à Vespa

Je suis partie avec des amis pour un Road Trip de 4 jours, dont 3 à Vespa. Et comment vous dire ? C’ÉTAIT GÉ-NI-AL!! J’ai alors décidé de partager avec vous mon expérience et mes bonnes adresses afin que vous aussi puissiez vivre la Dolve Vita!

 

Premier Jour :

Notre location de Vespa était à Monopoli (oui, je sais, c’est un nom rigolo) , nous en avons donc profité pour visiter la ville à l’heure endormie (juste après le déjeuner) et profiter des superbes ruelles et du port sans la foule. Le centre historique se parcourt assez rapidement à pieds, mais vaut vraiment le coup!

Nous avons déjeuné dans un petit restaurant typique et très peu touristique près du port. Je vous y conseille les Orecchiette al Pomodoro, spécialité de la région! (toutes les adresses sont listées en bas d’article)

 

 

Durant l’après-midi nous avons rejoint notre Bed & Breakfast situé à Ostuni (il faut compter 30/45mins de Vespa entre les deux villes), au milieu des champs d’oliviers et des cactus… un vrai bonheur! Ajoutez à cela un établissement très agréable, tenu avec amour par Francesco et sa maman, Lucrezia, et vous avez le combo gagnant!

 

 

Le soir nous avons décidé de nous rendre à Ostuni (à 10mins de Vespa, si votre GPS ne vous fait pas faire 150 détours comme le nôtre), l’idéal est de s’y rendre au coucher du soleil afin de bénéficier de la vue sur la vallée. Et OH MON DIEU quelle beauté. Se balader dans les passages escarpés de la ville à la tombée de la nuit, vous êtes sûrs d’en prendre plein les yeux.

 

 

 

 

Deuxième jour :

Après un petit déjeuner copieux, local et délicieux, nous voilà chevauchant notre Vespa en route pour Alberobello, cité classée au patrimoine mondial de l’Unesco. Flânez au milieu des Trulli (maisons typiques des Pouilles) et laissez vous dépayser.  Profitez-en pour acheter de l’huile d’Olive et autres produits typiques chez les producteurs locaux.

 

 

Une fois notre balade à Alberobello terminée, direction Polignano a Mare pour le déjeuner. Et encore une fois WAHOU! Comme ses voisines, cette ville est splendide, construite à flanc de falaise avec ses petites plages enclavées et ses vendeurs de céramiques « pugliesi ». Ici l’architecture est quelque peu différente de celle d’Ostuni et Monopoli, les maisons ne sont pas toutes d’un blanc immaculé et l’on y trouve plus de pierre naturelle, mais elle n’en est pas moins belle.

 

 

Et le soir, après avoir fait un saut à l’hôtel et pris la voiture, me voilà prête à réaliser un de mes rêves : dîner dans une grotte entourée de la mer ! Nous avons en effet eu le bonheur de dîner au Grotta Palazzese. Le début de l’expérience est médiocre car l’accueil pas à la hauteur du lieu (je parle uniquement de l’accueil et pas du service en général), mais une fois descendus dans la grotte, tout est oublié et la mâchoire nous en tombe. Il n’y a pas de mots pour décrire à quel point l’endroit est magique, le repas est aussi très bon, bien qu’onéreux (mais bon, ce n’est pas moi, spécialisée dans le marketing expérientiel, qui vais en être scandalisée). Si vous en avez les moyens, foncez, c’est quelque chose que l’on ne vit qu’une fois!

 

 

Troisième jour :

C’est les yeux encore pleins d’étoiles de la veille et dégustant le parfait petit déjeuner de Francesco et Lucrezia que nous commençons notre troisième journée. Petite balade dans Monopoli avant de rendre notre Vespa à Guiseppe (à qui nous donnons également un 10/10 pour ses précieux conseils et son service). Puis nous reprenons la voiture pour nous rendre dans notre nouvelle destination. En route pour le Gargano, un parc national entre mer et montagne. À peine arrivés, nous nous arrêtons pour observer la vue et acheter (encore et toujours) de l’huile d’Olive à un producteur local qui vend son huile dans des bouteilles de Coca-Cola au bord de la route. Nous lui demandons une bonne adresse pour manger et profiter de la plage, et là, il nous envoie à la Trattoria Da Lorenzo : un petit restaurant familial au bord de l’eau. Encore une fois le repas est typique et nous nous régalons avant un petit plongeon dans la mer Adriatique.

 

 

Notre hôtel se situait à Vieste, notre expérience n’a pas été des meilleures dans cette ville que nous n’avons pas trouvé très authentique après nos expériences plus au sud. Pour autant les petits restaurants cachés dans les ruelles et les quelques magasins artisanaux tenus par d’adorables propriétaires nous ont permis d’apprécier notre soirée.

 

 

Quatrième jour :

Nous nous réveillons sachant que l’heure de quitter les Pouilles et leur beauté va bientôt arriver. Mais avant cela, direction Peschici, dernier petit village sur notre liste. Tout aussi mignon que les autres, mais moins vivant car les boutiques saisonnières avaient commencé à fermer la veille (nous nous y sommes rendus le lundi 18 septembre). Pour autant le charme était là. Nous nous promenons calmement visitons les quelques échoppes ouvertes, faisons la rencontre d’une adorable commerçante, vendant… de l’huile d’Olive! Nous nous arrêtons pour faire l’acquisition de plats en céramique de la région. Puis est de nouveau venue l’heure de manger, nous nous rendons dans un restaurant pour déguster… des Orecchiette al Pomodoro (pour la 3ème fois en 4 jours) et quel régal encore une fois!

 

 

 

Puis est venue l’heure de rentrer chez nous.

C’est le coeur lourd, mais la tête pleine de beaux souvenirs que nous quittons les Pouilles, en leur disant au revoir, mais pas Adieu, car nous y reviendrons, c’est sûr !

 

Bonnes adresses :

Monopoli :

  • Way to Move Puglia pour louer des Vespas ou effectuer des circuits d’une journée en groupe. Giuseppe est adorable, plein de bons conseils et toujours disponible. Les Vespas sont récentes et très bien entretenues.
  • Restaurant il Guazzetto, Via Dell’Erba

 

Ostuni :

  • Bed and Breakfast Oltre gli Ulivi, Contrada Santuri

 

Polignano A Mare :

  • Restaurant La Locanda Porta Picc, Via Anemone
  • Restaurant Grotta Palazzese, Via Narciso

 

Mattinata (Gargano) :

  • Trattoria Da Lorenzo, Contrada Mattinatella

 

Peschici (Gargano) :

  • Restaurant la Taverna, Piazza del Popolo

 

 

 

 

One Reply to “4 jours dans les Pouilles à Vespa”

  1. Whaouuuuuu ça fait rêver !!!!

Laisser un commentaire