Accueil » Eveil de l'enfant - Jeux d'imitations » Tu as vu maman comme je suis grand ?

Tu as vu maman comme je suis grand ?

  • par

Pour les enfants, devenir grand est un objectif du quotidien ! Il faut dire qu’ils sont sollicités en ce sens dès leur plus jeune âge avec nombre de consignes pour bien vivre en société : manger avec des couverts, s’habiller tout seul ou encore devenir propre… Mais devenir grand, ce ne sont pas que des contraintes imposées, c’est aussi une volonté de s’immiscer dans un monde d’adulte interprété avec des yeux d’enfants.

Jouer à la poupée

C’est un grand classique des jeux d’imitation ! Jouer à la poupée, c’est le premier pas vers les responsabilités : veiller à son sommeil, son alimentation, sa tenue vestimentaire, son divertissement… et même à son bien être avec certains modèles comme Emma de Corolle qui sait aussi faire pipi ! Avoir une poupée, c’est aussi l’occasion de sortir en promenade avec une poussette pour faire comme maman qui promène les petits frères ou les petites sœurs.

Poupon Emma fait pipi, Corolle

Faire semblant d’être grand


Lorsque les enfants s’imaginent la vie de leurs parents ou de leurs proches, ils voient un monde avec de nouvelles possibilités, un quotidien rythmé par des obligations qu’ils n’ont pas encore mais qu’ils perçoivent très bien.
La maison en tissu comme celle de chez Moulin Roty permet de recréer un lieu d’habitation fictif autour duquel vont se jouer de multiples scénari : le retour à la maison après une journée de travail, s’occuper des enfants, aménager son « jardin »…

Maison en tissu Il Etait Une Fois, Moulin Roty

On peut aussi partir à l’aventure dans un lieu imaginaire avec la tente tipi par exemple, rien de tel pour bousculer le quotidien de papa et maman !

Tipi Aujourd’hui c’est Mercredi, Moulin Roty

S’inventer un métier

Lorsqu’on est enfant, on est un caméléon capable d’assumer de nombreuses identités. Vous avez ainsi le plaisir d’avoir affaire tantôt à un médecin, capable de soigner n’importe quelle plaie, qu’à un épicier prêt à vous vendre toute sa boutique contre quelques rondelles de plastique.
La mallette du docteur de Djeco est pleine d’accessoires en bois pour remplir à merveille le rôle du médecin : piqûre, pansements, thermomètre, l’incontournable stéthoscope…tout est prévu pour susciter de grandes vocations.

Mallette Docteur Bobodoudou, Djeco

Pour ceux dont la fibre commerçante est déjà bien ancrée (et aussi pour réviser tout en subtilité l’art des additions et soustractions…), voici l’épicerie de Janod : un véritable étal de magasin avec ses jolis fruits et légumes en bois. Le petit plus : 32 accessoires pour une immersion totale dans le rôle de responsable de magasin (écriteau, balance, sacs en papier…).

Epicerie Green Market, Janod

L’épicerie peut d’ailleurs facilement être complétée par le plateau de fruits et légumes à découper: voici ce qu’en dit notre expert Constance, orthophoniste:

Jeu en bois de très belle facture, jolies couleurs et objets assez gros pour être facilement manipulables par les petites mains. L’aimant qui assemble les deux parties entre elles est assez résistant pour pouvoir manipuler le fruit non-découpé malgré tout. Le découpage est assez facile, rendu ludique par le couteau (bémol : la peinture métallisée de la lame du couteau laisse des traces de frottement sur les fruits et légumes). On peut ici travailler sur le vocabulaire de base des aliments, pourquoi pas en imaginer de nouveaux en assemblant des morceaux différents. La planche à découper dispose d’un verso « de rangement », avec formes pour encastrer les légumes : intéressant pour les aspects visuels et le raisonnement !

Apprendre à devenir grand, ça peut vraiment être amusant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *